Allponchotus remplace le carnaval

Chaque année, en hiver, les Dunkerquois envahissent les rues de la ville côtière pour célébrer le carnaval le plus bruyant de France dans une ambiance colorée, appréciée des habitants et des touristes.

Le carnaval coloré de Dunkerque se déroule de janvier à mars et attire environ 40 000 fêtards costumés qui défilent, dansent et chantent dans les rues de la ville. Le carnaval de Dunkerque est souvent décrit comme étant le carnaval le plus étrange et le plus fou de France. La tradition veut que les pêcheurs locaux festoient avec leurs familles avant de prendre la mer pour pêcher au large des côtes islandaises pendant six mois. Les armateurs offraient alors un « Foye » aux pêcheurs, c’est-à-dire une avance sur leur salaire avec une fête généreuse avant le départ. La première mention du carnaval remonte à 1676.

Annuaire des boutiques e-commerce et sites des magasins en ligne – Sports & Loisirs

Aujourd’hui, les festivités durent de janvier à mars avec une série de bals et de défilés les jours de week-end à Dunkerque et dans les villages voisins. Le point culminant du carnaval a lieu lors des « Trois Joyeuses », le dimanche, le lundi et le mardi précédant le mercredi des Cendres. Ces jours-là, la ville de Dunkerque vit une atmosphère d’excitation avec des groupes de musique bruyants qui jouent dans les rues et des fêtards qui envahissent les rues vêtus de tenues extravagantes et portant des parapluies colorés sur de longues poignées.

La tenue la plus populaire est le traditionnel manteau jaune des pêcheurs, porté par les Visshersbende (« groupe de pêcheurs » en flamand). Comme dans beaucoup d’autres villes du Nord de la France, d’énormes marionnettes (Reuzes) sont transportées à travers le centre ville. Celles de Dunkerque remontent aux années 1800 et mesurent jusqu’à huit mètres de haut. Le dimanche après-midi des « Trois Joyeuses », tout le monde se rassemble devant l’hôtel de ville, place Saint-Valentin. La tradition veut que la foule réclame « le hareng qu’elle mérite ». Vers 17 heures, le maire de Dunkerque sort sur le balcon du beffroi pour lancer quelque 500 kg de hareng dans la foule en bas. Une véritable bataille s’engage alors que chaque participant au carnaval s’attend à attraper son hareng…

Les festivités se poursuivent sur la place Jean Bart à 19h pour le Rigordon, dernière étape du Carnaval de Dunkerque. Il comprend une gigue, une danse et une chanson chantée par les carnavaleux à genoux et se tenant la main en l’honneur de Jean Bart, le héros naval de Dunkerque.

En 2016, la fête des Trois Joyeuses à Dunkerque aura lieu les dimanche 6, lundi 7 et mardi gras 9 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *